Espace Partenaires

Cet espace est réservé pour les téléservices de l'Agence de l'eau Seine-Normandie. Vous pourrez trouver, ici, les liens qui vous permettront de vous rendre dans les différents espaces extranet de l'Agence ( dépôt de fichiers DEQUADO, Justificatif de paiement…)

Le comité de bassin

EXTRANET du Comité de Bassin

Si vous êtes membre du comité de bassin et souhaitez vous connecter aux dossiers des commissions, rendez-vous sur l’extranet

Fonctionnement des rivières

L’Agence de l’eau vous propose une animation didactique sur le fonctionnement des rivières

Mission POLU PALO

Envie de découvrir le cycle de l’eau ? Jouez à Mission POLU PALO et résolvez l’enquête

Portail de Bassin

L’Agence de l’eau Seine-Normandie met à disposition ses données via le portail de bassin

Qualit’eau

L’Agence de l’eau Seine-Normandie met à disposition ses données de suivi de qualité des eaux superficielles

Offres d’emploi

Métiers et Formations

 

L'Agence de l'eau Seine-Normandie comprend environ 470 personnes dont l'ambition partagée est de contribuer à une meilleure gestion de l'eau et à une préservation des milieux aquatiques.

 

Le personnel de l'Agence est réparti sur 6 sites : Nanterre (92), Rouen (76), Compiègne (60), Châlons-en-Champagne (51), Sens (89) et Hérouville-Saint-Clair (14).

 

L'Agence recrute directement :

  • soit par CDI sur des emplois permanents
  • soit par CDD pour des remplacements ou des missions de courte durée.

Les fonctionnaires peuvent également être recrutés sur ces postes par voie de détachement.

 

L’Agence est structurée en métiers, déployés sur l’ensemble du bassin, pour conserver une cohérence dans les actions menées et les méthodes utilisées tout en coordonnant l’activité sur l’ensemble du territoire. Le regroupement des acteurs d’un même métier aboutit à la constitution de réseaux recouvrant cinq principaux domaines d’activité :

 

  • La gouvernance

Cette mission recouvre les activités de gestion et animation des instances de bassin (comité de bassin, conseil d’administration, commissions territoriales…), de communication externe vers les membres des instances de bassin, les maîtres d’ouvrage ou encore vers le grand public, de pédagogie (classes d’eau vers des publics scolaires et professionnels, éducation à l’environnement…) et d’action internationale.

  • Les aides à l’investissement

En directions territoriales, les chargés d’opérations (COP) et assistants d’opérations ont pour mission d’instruire les dossiers de demande d’aides déposés par les maîtres d’ouvrage (collectivités, industriels, agriculteurs, associations). Au-delà de l’instruction technique et financière des demandes qu’ils reçoivent, ils ont également pour mission d’aller vers les maîtres d’ouvrages pour faire émerger les projets favorisant le bon état du milieu. Les travaux aidés concernent essentiellement l’assainissement et la protection de la ressource en eau.

  • Les aides au fonctionnement des ouvrages

En directions territoriales, les chargés de performance des ouvrages et des redevances accompagnent les industriels et les collectivités, maîtres d’ouvrage, à la mise en place de démarches de progrès visant à réduire leurs impacts sur le milieu naturel. Ils évaluent la qualité du fonctionnement des ouvrages d’épuration et calculent le montant des primes pour épuration. Ils calculent les redevances liées à la pollution et au prélèvement. Ces redevances constituent le mode de financement du programme d’intervention de l’Agence et du fonctionnement de l’établissement.

  • La connaissance et les interventions sur les milieux naturels aquatiques

Les chargés d’études veillent à la connaissance de la ressource et des différents milieux (eaux souterraines, eaux superficielles continentales ou eaux littorales et marines) en assurant le pilotage des réseaux de surveillance et la réalisation des études. Les chargés d’opérations instruisent les aides aux travaux visant à la restauration des milieux aquatiques et humides et pour l’agriculture et les chargés de projet pilotent la déclinaison territoriale du programme de l’Agence (Plan territorial d’actions prioritaires/PTAP, programme de mesures/PDM…) en concertation avec les différents services des directions et acteurs de l’eau.

  • Le soutien fonctionnel

ce soutien, regroupe les fonctions supports :

  • les moyens généraux,
  • les ressources humaines, la formation, la documentation,
  • la communication interne,
  • la gestion du budget,
  • l’informatique,
  • l’assistance juridique et économique,
  • l’agence comptable.

Ce réseau inclut également l’instruction financière (paiement des aides, émission des redevances) et les contrôles techniques (des travaux aidés et de la fiabilité des données déclarées pour les redevances)

Politique Handicap

Depuis 2005, tout employeur public occupant au moins 20 agents à temps plein ou leur équivalent est tenu d'employer des personnes handicapées, dans la proportion de 6 % de l'effectif total des agents rémunérés. Dans cet objectif, l’Agence de l’Eau Seine-Normandie s’emploie à mettre en place différents dispositifs pour atteindre ce taux.

L'égal accès aux concours et aux emplois publics est garanti à l'ensemble des candidats. Aucun candidat reconnu travailleur handicapé ne peut être écarté, en raison de son handicap, d'un concours ou d'un emploi sauf si son handicap a été déclaré médicalement incompatible avec la fonction postulée.

Ainsi, toutes les fiches de postes publiées par l’Agence sont accessibles aux travailleurs handicapés. L’Agence mettra, par ailleurs, tout en œuvre pour accueillir ses futurs agents dans les meilleures conditions.

L’objectif de l’Agence est clairement établi : participer à l’insertion professionnelle des agents handicapés de la fonction publique.