Espace Partenaires

Cet espace est réservé pour les téléservices de l'Agence de l'eau Seine-Normandie. Vous pourrez trouver, ici, les liens qui vous permettront de vous rendre dans les différents espaces extranet de l'Agence ( dépôt de fichiers DEQUADO, Justificatif de paiement…)

Contactez votre direction territoriale

Si vous souhaitez avoir un appui technique et financier pour vos projets ou obtenir des informations sur les primes et les redevances , la Direction territoriale de votre secteur peut vous apporter une réponse. N’hésitez pas à la contacter.

Le comité de bassin

EXTRANET du Comité de Bassin

Si vous êtes membre du comité de bassin et souhaitez vous connecter aux dossiers des commissions, rendez-vous sur l’extranet

Fonctionnement des rivières

L’Agence de l’eau vous propose une animation didactique sur le fonctionnement des rivières

Mission POLU PALO

Envie de découvrir le cycle de l’eau ? Jouez à Mission POLU PALO et résolvez l’enquête

Portail de Bassin

L’Agence de l’eau Seine-Normandie met à disposition ses données via le portail de bassin

Qualit’eau

L’Agence de l’eau Seine-Normandie met à disposition ses données de suivi de qualité des eaux superficielles

18/09/2017

Prix de l'eau : 4,18 euros par mètre cube sur le bassin en 2015

robinet dans l'herbe

En 2015, le prix moyen de l'eau s'établit à 4,18 euros par mètre cube sur le bassin Seine-Normandie, pour une consommation annuelle de référence de 120 mètres cube. Plus de 13 millions d'habitants du bassin paient entre 3,5 et 4,4 euros par mètre cube.

Consultez le rapport sur la page "Prix de l'eau"

10/09/2018

Mois-versaire de la stratégie d'adaptation au changement climatique

bocages du marais vernier

La CUMA Haies'nergie et territoires, située en Seine-Maritime (76), prête du matériel aux adhérents pour leur permettre d'entretenir les haies et valoriser leur bocage en bois de chauffe.

Cette solution durable permet d'une part de contribuer à l’économie locale et d'autre part de valoriser et de maintenir les haies, qui jouent un rôle majeur dans la conservation de la biodiversité.

Consultez le témoignage

Consultez les témoignages des signataires

04/09/2018

Zone RAMSAR des étangs de la Champagne humide : mobilisons-nous !

photo marais ramsar

L’Agence de l’eau Seine-Normandie, en partenariat avec la DREAL Grand Est, souhaite apporter son appui aux gestionnaires actuels du plus vaste site RAMSAR de la France Métropolitaine.

Pour renforcer la dynamique à l’échelle de l’ensemble du site et de ses acteurs, nous venons d’engager une étude de gouvernance: trois réunions participatives sont programmées le 19 septembre, le 20 novembre et le 29 janvier. Elles visent à rechercher ensemble des pistes pour renforcer la gouvernance actuelle du site.

Vous avez reçu une invitation pour la première réunion ? inscrivez-vous ici !

crédit photo : ©AESN/F.MONBRUN

27/08/2018
Carrefour des élus, l'évènement de la rentrée
logo carrefour des elus

L'Agence de l'eau Seine-Normandie parraine le "Carrefour des élus", salon exclusivement dédié aux élus, le 31 août et 1er septembre. Il se tient comme chaque année à l'occasion de la Foire de Châlons-en-Champagne, évènement incontournable de la rentrée.

L’Association des Maires de la Marne, organisatrice de cet événement mobilise ainsi 6 parrains, 60 exposants partenaires des collectivités autour d’une thématique commune qui devrait rassembler 1500 élus : la transition énergétique, écologique et numérique.

A ce titre, l'Agence de l'eau proposera l’exposition en réalité augmentée « Eau et biodiversité, de la source à l’estuaire » sur son stand. Les élus seront accueillis pour évoquer les actualités de l'eau, notamment la préparation du 11ème programme, et pour répondre à leurs questions.

En tant que parrain, l'Agence de l'eau a le privilège de pouvoir récompenser une collectivité pour son action innovante et/ou exemplaire. Un trophée sera donc remis le samedi 1er septembre à 16 à Madame la Présidente de la Communauté Urbaine du Grand Reims pour la mise en place du dispositif AZHUREV.

Programme et inscriptions

08/08/2018

Préserver durablement les ressources en eau

Yerres

Avec le réchauffement climatique, les situations de rareté de la ressource en eau seront de plus en plus nombreuses.

Afin de préserver durablement les ressources naturelles, il est donc primordial d'adapter la gestion de l’eau en France, à l'échelle de chaque bassin hydrographique et nappe d'eau souterraine, ainsi qu'au niveau local. Tous les usagers sont concernés et doivent se mobiliser pour veiller à une consommation d'eau la plus économe possible.

En savoir plus sur les aides de l'agence de l'eau Seine-Normandie

08/08/2018
Commune Nature Grand Est - Edition 2018-2019
Faites reconnaître votre engagement vers le « zéro pesticide »
panneau commune nature

La Région et les agences de l’eau mettent à l’honneur, depuis plusieurs années, les communes engagées dans une démarche respectueuse de l’environnement et contribuant à la préservation des ressources en eau.

Commune nature, c’est quoi ?

La Région Grand Est, les agences de l’eau Rhin-Meuse et Seine Normandie décernent périodiquement les distinctions « Commune Nature » ou « Espace Nature » afin d’honorer les collectivités et les grands gestionnaires d’espace qui, en zones non agricoles, ont entrepris une démarche de réduction ou de suppression de l’utilisation des produits phytosanitaires pour la gestion des espaces verts et des voieries contribuant ainsi à la préservation de la qualité de l’eau des cours d’eau et des nappes d’eau souterraine.

Comment devenir une Commune nature en 3 étapes ?

1. Élaborer un plan de désherbage ou de gestion différenciée des espaces verts communaux. Il a pour objet le repérage et le classement des zones traitées, avec évaluation des risques pour les ressources en eau. Il doit intégrer un diagnostic des pratiques communales en matière de traitement phytosanitaire.

2. Signer la charte d’entretien et de gestion des espaces communaux qui traduit l’engagement volontaire de la collectivité dans une démarche progressive et continue de réduction, voire de suppression de l’utilisation de produits phytosanitaires. Cet engagement comprend 3 niveaux successifs de mise en œuvre.

3. Participer à la distinction « Commune nature » : Pour chacun des niveaux, une distinction est attribuée à la collectivité pour rendre lisible son engagement dans la durée. Les communes volontaires peuvent bénéficier gratuitement d’un audit de leurs pratiques, d’une formation de leurs élus et de leur personnel ainsi que de la mise en place d’un plan de gestion différenciée des espaces publics.

L’accompagnement technique des collectivités et autres gestionnaires d’espaces dans cette démarche est assuré par les FREDON, via un programme harmonisé à l’échelle Grand Est.

 

Sur la Région Grand Est, 353 collectivités ont déjà été primées !

Pour participer à la cérémonie 2019, inscrivez-vous ici avant le 15 septembre 2018

06/08/2018

Mois-versaire de la stratégie d'adaptation au changement climatique

oyats

Dans le cadre de leur PAPI (plan d’action de prévention des inondations) adopté en 2017, la communauté de communes de Coutances mer et bocages a adopté une gestion intégrée du trait de côte. Désormais conscients de leurs vulnérabilités face à l’élévation du niveau de la mer et à l’érosion côtière, ces 64 communes réaménagent leur territoire pour être moins vulnérables face aux inondations et submersions marines.

En quoi une gestion plus douce du trait de côte est importante pour s’adapter au changement climatique : la réponse dans le témoignage de la communauté de communes de Coutances mer et bocages

25/07/2018

Appel à projets "Seine de crues"

inondation

Le projet «Seine de crues» a pour objectif de sensibiliser la population aux mouvements de la Seine (notamment au risque inondation) grâce à l’implantation d’œuvres artistiques.

Ce contexte nécessite de développer ce que l’on appelle la « culture du risque inondation », afin que chacun ait conscience du risque et apprenne à vivre avec. Or la mémoire des inondations s’efface rapidement et les actions de sensibilisation se heurtent souvent à la peur et au déni. Un certain nombre d’acteurs chargés de développer la culture du risque sur l’axe Seine souhaite à travers la création d’œuvres artistiques submersibles et pérennes mettre en évidence les mouvements du fleuve (marées, crues, inondation) afin de rappeler cette réalité.

Sur trois sites distincts (Courcelles-sur-Seine, Duclair, Pont-de-l-arche), ces œuvres participeront de par leur implantation aux endroits inondables, à conserver la mémoire de l’évolution des niveaux d’eau sur le principe du zouave du Pont de l’Alma à Paris. Ces œuvres constitueront des empreintes locales des inondations passées et à venir. Elles permettront de communiquer sur les mouvements du fleuve de manière positive et entretiendront une mémoire locale des événements.

La date de clôture des appels à candidatures est le lundi 24 septembre 2018 à 16h

Plus d'informations sur le site de l'AREAS 

 

S'abonner à Communication