Recherche
Vous êtes ici : Accueil > Collectivité > Milieux aquatiques
Collectivité
10ème Programme
Les aides
Les redevances
Gestion des eaux pluviales
Objectif Zéro pesticide
Milieux aquatiques
La restauration du milieu
Baignade en eau douce
Zones humides
Communication sur les milieux aquatiques
Retours d'experiences sur notre bassin
Documents
Thèmes de l'eau
Qui sommes-nous ?
Le 10ème programme
Le SDAGE
Etat des lieux
Les Plans Territoriaux 2013-2018
Offres d'emploi et stages
Coopération internationale
Le petit cycle de l'eau
Le grand cycle de l'eau
L'eau et la santé
Outils Collectivité
Glossaire
Demande de documentation
Téléchargement
Liens spécialisés
Autres liens utiles
Foire aux Questions
Contact
Plan du site
Extranet
sondage
 
Les rivières à la recherche de maîtres d'ouvrage
 

une rivière rectifiée, recalibrée et peu ombragée

Maîtres d'ouvrage : Les rivières ont besoin de vous ...

La Directive Cadre Européenne sur l'Eau (D.C.E.) impose des objectifs de résultats en terme de bon état écologique des cours d'eau.

La qualité de l'eau des rivières a été améliorée de façon incontestable depuis plusieurs décennies. Aujourd'hui, le facteur limitant pour que les milieux aquatiques soient de nouveau peuplés et végétalisés est la qualité des habitats qu'ils offrent. Cette qualité des habitats est conditionnée par ce que l'on appelle l'hydromorphologie.



une rivière à méandre (la seine dans le Châtillonnais)

Qu'est-ce que l'Hydromorphologie ?

Le terme d'hydromorphologie recouvre tout ce qui a trait à la morphologie des cours d'eau : la largeur du lit, sa profondeur, sa pente, la nature des berges, leur pente, la forme des méandres ...

L'hydromorphologie est directement liée à l'hydrologie : chaque rivière se façonne et creuse son lit de manière à pouvoir transporter le débit et les sédiments qu'elle reçoit de l'amont.

Il existe ainsi plusieurs types de rivières selon la zone géographique où l'on se trouve: des rivières en tresses, des rivières à méandres, des rivières de montagne.



frayère à truites
ripisylve riche en habitats
prairie inondable

A quoi ressemble une rivière peuplée ?

Une rivière est un système vivant qui accueille une grande variété d'espèces faunistiques et floristiques.

Une rivière "accueillante" doit non seulement avoir une bonne qualité d'eau mais aussi offrir des habitats variés et de qualité.

Plus les habitats seront variés et plus le nombre d'espèces qui pourront coloniser la rivière sera important.

  • L'alternance de zones profondes et calmes (appellées mouilles) et de zones moins profondes avec des courants plus vifs (appelées radiers) permet aux salmonidés (comme les saumons, les truites) de trouver des zones de repos et des zones de frayères.
  • L'alternance de secteurs ombragés grace à la végétation des berges et de secteurs plus ensoleillés permet de répondre à différents besoins en terme de température d'eau. Les espèces végétales implantées en berge permettent aussi de créer des zones d'abris pour les animaux aquatiques.
  • Les prairies inondables en bord de rivière (dans le lit majeur) permettent aux espèces cyprinicoles (comme le brochet) de se reproduire.

Désenrochement de berges

Un équilibre à trouver entre la capacité d'accueil des rivières et les activités humaines

Les activités humaines liées aux cours d'eau se sont souvent développées au détriment de la biodiversité des milieux aquatiques. Ainsi, la lutte contre les inondations et les érosions de berges a conduit à la construction de digues et au bétonnage des berges.

De même, les nombreux moulins -souvent aujourd'hui non fonctionnels- font obstacles à la continuité écologique (migration des poissons et transport des sédiments).

Un même territoire est très souvent soumis à plusieurs usages -parfois antagonistes- entre lesquels un équilibre est à trouver. Les milieux aquatiques doient être reconquis en tenant compte des activités humaines.


Document à télécharger

Manuel de restauration des cours d'eau

Comment obtenir les aides ?

Pour les opérations concernant la restauration des rivières, contactez votre direction territoriale