Recherche
Vous êtes ici : Accueil > Education > Classes d'eau > Classe d'eau scolaires
Education
Action éducative
Classes d'eau
Classe d'eau scolaires
Classes d'eau adultes
Qui contacter ?
Outils pédagogiques
Partenariats pédagogiques
Jeux interactifs
Thèmes de l'eau
L'Agence de l'eau
Les instances de bassin
Le SDAGE 2016-2021
Le 10ème programme
L'état des lieux
Les Plans Territoriaux 2013-2018
Les offres d'emploi et stages
La coopération internationale
Les cycles de l'eau
L'eau et la santé
L'animation territoriale
Le Changement Climatique
Outils Educateur, Enseignant
Glossaire
Espace documentaire
Contact
Plan du site
Extranet
 
classe d'eau scolaires
 



Pourquoi faire une classe d'eau ?

Les classes d'eau, comme modules d'éducation à la citoyenneté, participent à la l'action publique de prévention pour la protection de l'eau.

En tant qu'organisateur de classe d'eau, vous participez à l'intérêt public car :

  • Vous contribuez à l'évolution des consciences et des comportements vis-à-vis de la protection de l'eau
  • Vous ouvrez votre établissement à des partenaires locaux et des professionnels qui permettent d'aborder les matières de manière concrète
  • Vous utilisez un mode d'enseignement actif basé sur la pédagogie de projet




Monter son projet

Les participants de la classe d'eau sont les acteurs de leur apprentissage. Il est essentiel de partir de leurs représentations et d'amorcer son projet pédagogique avec des questions clés telles que :

 

  • D'où vient l'eau du robinet et où va-t-elle ?
    La compréhension du cycle de l'eau – de la nature à l'eau du robinet ; de l'évier à la nature – est incontournable. Les travaux pratiques entraîneront des visites à l'extérieur pour mémoriser tout ce qui, localement ou dans les environs proches, concerne le cycle de l'eau : bouches d'égout, tuyau d'arrivée d'eau, étang, barrage, station d’épuration, écluse…
  • Gestion de l'eau : qui fait quoi ?
    Pendant les cinq jours de la classe d'eau, des responsables viennent expliquer leur rôle et les moyens d'action dont ils disposent dans l'exercice de leur activité liée à l'eau. Les élèves voient ainsi physiquement dans leur classe habituelle, les représentants des 5 usages de l'eau (domestique, agricole, industriel, transport par voie d'eau et loisirs) et ceux des 5 fonctions à remplir pour avoir de l'eau (maîtrise d'ouvrage, programmation, réglementation, financement et maîtrise d'oeuvre). Ils prennent ainsi conscience de la répartition des responsabilités et de l'organisation de l'eau en France ou dans les autres pays.




Le contenu d'une classe d'eau

  • LA DUREE : une semaine. "Ni trop long, ni trop court", la semaine engage à organiser une classe d'eau cohérente et mémorable. Le bouleversement des emplois du temps, même s'il est perturbant, favorise un climat de convivialité et d'effervescence qui marquera les consciences.

  • L'OUTIL PEDAGOGIQUE : un livre de bord. Adapté au niveau des participants, ce document fait alterner des chapitres d’explications sur l’eau et des plages qui invitent l’utilisateur à l’illustrer, prendre des notes et à exprimer ses observations. Un exemplaire type de cette brochure est fourni par l'Agence de l’eau. Chaque organisateur doit s’en inspirer pour créer un libre de bord spécifique à sa classe. Il est destiné à être conservé par chaque participant et à constituer une trace durable.

  • LE CONTENU de la classe d’eau en 3 parties également équilibrées :
    • Des rencontres avec les personnalités compétentes dans le domaine de l’eau (maire, agriculteur, pêcheur, représentant de l’administration, d’associations…) pour comprendre où se situent les véritables responsabilités. Pour vous donner des idées de personnes à contacter pour organiser votre programme, voici une liste non exhaustive de responsables agissant dans le domaine de l'eau : 
  • maire, élu municipal, conseiller général ;
  • responsable technique de la commune ;
  • agriculteur ou organisme lié à l'agriculture ;
  • pêcheur ou association de pêche ;
  • service gérant l'eau potable dans votre commune ;
  • service gérant l'assainissement dans votre commune ;
  • direction départementale de l'action sanitaire et sociale (Ddass) ;
  • direction départementale de l'agriculture et de la forêt (Ddaf) ;
  • association de protection de l'environnement ;
  • organisme ou service responsable de la protection de l'environnement (Diren…) ;
  • pompier ;
  • exploitant de barrages…
  • etc.
    • Des visites de sites ou d’installations représentatives : captage d’eau, station d’épuration, écluse… pour se confronter directement aux réalités du terrain.
    • Un travail en ateliers sur l’eau. C’est l’occasion de reprendre les exposés des intervenants ou des visites de terrain et d'élaborer la production finale. En milieu scolaire, l'équipe pédagogique utilise la classe d'eau pour construire un projet interdisciplinaire et aborder ainsi les matières classiques enseignées grâce au fil conducteur de l'eau : mathématiques (volumes, factures d'eau...), géographie (bassins hydrographiques...), français (poèmes sur l'eau...), biologie (faune et flore aquatique...)...
  • LA PRODUCTION FINALE. Exposition, vidéo, journal, poème, concert… Peu importe la forme, pourvu que les participants aient la satisfaction de créer une œuvre collective qui témoigne de leur nouvelle approche active de leur environnement.
  • LA SEANCE DE CLOTURE. Ce petit événement festif permet de valoriser le travail réalisé pendant la classe d’eau en le présentant à d’autres : reste de l’école, intervenants de la classe d’eau, parents d’élèves, élus locaux, médias… A l'initiative des responsables de la classe d'eau, cette séance de clôture, avec remise de diplômes, peut prendre toute dimension adaptée au contexte local, pour "faire événement" !

Ensuite, pour mettre en œuvre votre projet, posez-vous les questions suivantes :

  • à quels objectifs répondent les classes d’eau ?
  • de quels moyens disposez-vous?




Quels moyens financiers ?

L'Agence de l’eau Seine-Normandie soutient votre initiative et met à votre disposition la méthodologie, les outils pédagogiques et une aide financière. 

Dès réception du formulaire de candidature avec le programme précis de la semaine comportant dates, horaires, noms et qualité des intervenants, adresse des sites de visite…, l'Agence accorde une subvention forfaitaire de 600 € destinée à financer les frais nécessaires à la réalisation du projet (création du livre de bord, transports et frais divers sur les lieux de visite, reproduction de documents, fournitures pour la réalisation de fin de classe...). L'attributaire de l'aide doit être habilité à recevoir des fonds publics (n° de siret obligatoire).

Pour vous aider à préparer votre programme, l’Agence de l’eau met à votre disposition un livre de bord type correspondant à votre modèle de classe d'eau ainsi que d’autres outils pédagogiques.





Télécharger (pdf)

vous pouvez saisir les informations dans le pdf, puis l'imprimer et nous le renvoyer.


Télécharger (pdf)


Diplôme