Espace Partenaires

Cet espace est réservé pour les téléservices de l'agence de l'eau Seine-Normandie. Vous pourrez trouver, ici, les liens qui vous permettront de vous rendre dans les différents espaces extranet de l'agence de l'eau (dépôt de fichiers DEQUADO, Justificatif de paiement…)

Contactez votre direction territoriale

Si vous souhaitez avoir un appui technique et financier pour vos projets ou obtenir des informations sur les primes et les redevances, la direction territoriale de votre secteur peut vous apporter une réponse. N’hésitez pas à la contacter.

Portail de Bassin

L’agence de l’eau Seine-Normandie met à disposition ses données via le portail de bassin

Données sur la qualité des eaux superficielles

L’agence de l’eau Seine-Normandie met à disposition ses données de suivi de qualité des eaux superficielles

Synthèse bibliographique sur le caractère invasif des Renouées asiatiques et sur les méthodes de gestion de ces plantes en Normandie

Autres phases

pas d'autre phase

Etude commandée par

Agence de l'eau Seine-Normandie

Réalisée par

Partenariat recherche développement Université de Rouen Laboratoire Ecodiv, agence de l’eau seine Normandie et le concours du Conservatoire des espaces naturels de Normandie

Contact Agence

Anthony De Burghrave / Gwendall Bodilis

Les renouées asiatiques (Reynoutria japonica, R. x bohemica et R. sachalinensis) sont des plantes invasives (i.e. Espèces Exotiques Envahissantes) particulièrement préoccupantes en Normandie. En colonisant rapidement les bords de seine, les renouées éliminent les autres espèces végétales, modifient les propriétés des sols et sont susceptibles d’impacter profondément les interactions avec le sol, et donc de modifier les fonctions et services écosystémiques (stabilité des berges, stockage de carbone, etc..). Ces espèces de renouées inscrites sur la liste noire de l’UICN ont fait l’objet d’actions de luttes multiples malheureusement peu renseignées et/ou peu concluantes sur le secteur Seine Aval.

Dans ce contexte local, et afin d’aider les gestionnaires dans le choix des protocoles d’éradication ou de contrôle des renouées, il a été proposé dans un premier temps de faire une étude bibliographique avec deux objectifs principaux : i) définir l’écologie fondamentale de la renouée du Japon et comprendre son caractère et succès invasif ii) identifier et évaluer scientifiquement les modes de gestion (régulation ou éradication) les plus probants et adaptés au contexte régional. Cette synthèse bibliographique à été réalisée à partir de données diverses fournies par les gestionnaires (sites internet, guides, retours d'expériences, etc.) et par les scientifiques (publications, colloques, etc.).

Dans un second temps, une cartographie des actions de gestion et des sites connus de renouées sur le secteur Seine Aval a été produite sus ArcGis. 1123 localisations de renouées asiatiques en ripisylve ont été recensés, à partir des données issues d'un questionnaire envoyé par l'AESN, ainsi que des données des PPRE, du GIPSA, CBNBL, métropole RN, CENHN, et syndicats de bassin versants. Une sélection de 4 sites pilotes, pour lesquelles des actions de gestion des renouées sont connues et sont menées depuis >6 ans a été faite (3 sites fauchés et 1 site pâturé). Sur ces sites pilotes, l'impact de la gestion et son efficacité ont été évaluées. Par ailleurs les impacts écologiques sur la faune du sol, la flore et le fonctionnement des ripisylves ont été évalués. L'ensemble de ces 2 études montre que l'impact des renouées est très dépendant du site, avec des effets plus marqués lors de la colonisation de milieux ouvert (prairies) par rapport à de milieux fermés (forets). Les mesures de gestion semblent efficaces lorsqu'elles conduisent à réduire la hauteur des cannes de renouées, mais cela implique une gestion intense pendant au moins 7 ans. Afin d'aider les gestionnaires à rapidement identifier les mesures de gestions propices à leur contexte local (taille du patch, habitat, etc..), un kit de gestion des renouées, en 5 fiches, a été produit (disponible sur le site de l’agence et du CEN)