Recherche
Vous êtes ici : Accueil > SDAGE 2010-2015 > 10 propositions du SDAGE > Pollutions microbiologiques
SDAGE 2010-2015
10 propositions du SDAGE
Pollutions ponctuelles
Pollutions diffuses
Substances dangereuses
Pollutions microbiologiques
Captages d'eau
Milieux humides
Rareté des ressources
Risques d’inondations
Partage de connaissances
Gouvernance et analyse
Le programme de mesures
Etat des lieux
Les Sage
Thèmes de l'eau
Qui sommes-nous ?
Le 10ème programme
Le SDAGE
Les Plans Territoriaux 2013-2018
Offres d'emploi et stages
Coopération internationale
Le petit cycle de l'eau
Le grand cycle de l'eau
L'eau et la santé
Outils Politique de l'eau
Recherche
Glossaire
Foire(s) aux Questions
Contact
Liens utiles
Extranet
Plan du site
 
Réduire les pollutions microbiologiques des milieux
Défi 4
 

La pollution microbiologique provient des germes pathogènes (virus, bactéries, parasites) contenue dans les eaux usées pas ou mal épurées. Ces germes ont des conséquences directes sur les usages essentiels de l’eau : production d’eau potable, baignade, élevage de coquillages.

L’objectif du SDAGE est d’assurer, en toute circonstance, une qualité microbiologique permettant le maintien de ces usages.
Interrogé en 2005, le public exprime une forte vigilance sur ce type de pollution en établissant un lien direct entre pollution microbiologique des milieux et santé humaine.

Comme pour les substances dangereuses, la mise en oeuvre d’une politique de réduction effi cace nécessite une meilleure connaissance des rejets contenant des germes qu’ils soient chroniques, potentiels ou accidentels par temps sec et par temps de pluie, de la vulnérabilité des milieux et des usages sensibles à cette pollution (baignade, conchyliculture…), notamment en zone littorale.

Pour réduire voire supprimer les risques microbiologiques, deux types d’actions sont à conduire sur les rejets :
- d’origine domestique et industrielle, en identifi ant et programmant les travaux réduisant la pollution microbiologique notamment en limitant le ruissellement pluvial et en sensibilisant les usagers à la qualité des branchements de leur égout ;
- d’origine agricole, en prévenant la contamination des eaux potables et de baignade par des germes provenant des élevages par la promotion de l’élevage extensif et en limitant le ruissellement sur les parcelles d’élevage (zones tampon, haies, …).

Pour en savoir plus : consulter les orientations 10 à 12 du projet de SDAGE


retour à la liste des 10 propositions

Pour en savoir plus

Téléchargez un extrait du SDAGE:

Défi 4 : réduire les pollutions microbiologiques des milieux
(Pdf 231 Ko: 5 pages)


Consulter les orientations 10 à 12 du projet de SDAGE